Bitcoin, Segwit Inside – Part 2 – Adresses P2WSH natives

« Après l’article décrivant les adresses natives P2WPKH, celui-ci s’intéresse aux adresses natives P2WSH en expliquant comment les développeurs peuvent simplement créer ces adresses, y envoyer des fonds puis les dépenser. Contrairement à une adresse P2WPKH qui correspond à une clé publique et une signature, une adresse P2WSH peut contenir un script arbitrairement complexe (“witness script”) avec de multiples signatures et de multiples conditions. »

> Article de Pierre Noizat à lire sur e-ducat.fr  Источник

Добавить комментарий